Pourquoi avoir lancé cette campagne de mobilisation ?

En juillet 2016 et après des semaines d’attente,

  • air max 2017 blu uomo
  • le GRAINE Rhône-Alpes a appris que la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait décidé de supprimer la subvention 2016 de l’association. air max 90 damskie pomara czowe Cette demande de subvention du GRAINE, déposée en novembre 2015, asics onitsuka tiger hombre s’inscrivait pourtant dans le cadre de la convention pluriannuelle d’objectifs que la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le GRAINE Rhône-Alpes avaient déjà conclue pour la période s’étendant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017. Cette décision remettait alors en cause son activité et sa pérennité et avait pour conséquence le licenciement de tout ou partie de l’équipe salariée d’ici fin 2016.

    Le jeudi 22 septembre, la commission permanente du Conseil régional a finalement voté une subvention au GRAINE Rhône-Alpes pour son programme d’actions 2016 de 100 000 € (au lieu des 276 000 € demandés). Ces 100 000 € ne sont pourtant pas la fin des difficultés pour le GRAINE : cette aide nous permet de sortir a priori des perspectives de liquidation judiciaire à court terme mais ne règle rien sur le fond pour l’avenir du réseau. Le conseil d’administration du GRAINE a décidé le 23 septembre 2016 de réduire l’équipe salariée de 6 postes à 4 postes équivalents temps plein.


    En juillet 2016, nous avons lancé cette campagne de mobilisation « Éducation à l’environnement : tous concernés ! ». C’est en grande partie grâce à cette mobilisation et aux soutiens reçus dont 4268 signatures et de nombreux témoignages via ce site que nous avons pu rendre plus lisible et visible l’éducation à l’environnement, le GRAINE Rhône-Alpes et notre situation.

    Cette mobilisation continue ! Merci à tous ceux qui se sont mobilisés et se mobilisent encore pour l’éducation à l’environnement et le GRAINE Rhône-Alpes. Pour en savoir plus et comprendre mieux la situation, vous pouvez aussi consulter « Les principales étapes : de la demande de subvention à aujourd’hui »


    Pourquoi l’éducation à l’environnement est-elle essentielle ?

    La transition écologique nécessite un changement culturel de société par la compréhension, l’adhésion et la participation des citoyen.ne.s. En effet, l’adoption de modes de vie et d’organisation plus vertueux s’avère nécessaire face aux perturbations éco-systémiques, Air Max 87 sociales et économiques.

    L’éducation à l’environnement est porteuse des savoirs et méthodes nécessaires à l’accompagnement de cette évolution sociétale. A travers des approches pédagogiques plurielles, adidas gazelle damskie elle permet aux personnes de découvrir leur environnement, de le comprendre, nike air max bambini d’acquérir des connaissances puis de choisir des manières d’agir.

    L’éducation à l’environnement ne se mobilise pas contre quelque chose, fjällräven kånken Mini mais pour un projet de société co-construit.

    Les acteur.trice.s de l’éducation à l’environnement informent, Denard Robinson – Michigan Wolverines sensibilisent, mobilisent, encouragent le passage à l’action individuelle et collective.

    Leur mission est d’accompagner les changements et de renforcer la participation des citoyen.ne.s en leur redonnant la possibilité de se projeter dans le futur et de contribuer activement à l’identification et à la résolution des problèmes environnementaux. Cela passe notamment par le rassemblement des personnes autour de projets collectifs, concrets, ancrés dans le territoire local : les solutions sont multiples, nike air huarache italia à la fois individuelles et collectives.

    En tant que réseau régional, et dans ce contexte, le GRAINE Auvergne-Rhône-Alpes est conscient d’un besoin accru de développement de la visibilité de tous ces acteur.trice.s.,